DRAGONIUM

Blog

Se connecter au jeu

Beaucoup de flou autour du RGPD

25/05/2018
Yywyn

Aujourd'hui, 25 mai 2018, un règlement européen concernant la protection des données personnelles (RGPD) entre en vigueur. L'association Zyzomis ne peut que se réjouir du renforcement du contrôle des données personnelles par les utilisateurs.

Acteurs du web depuis 20 ans, nous avons pu observer de nombreuses pratiques douteuses dans notre vie professionnelle et nous avons toujours refusé de considérer les gens et leurs informations comme une marchandise. Ainsi, nous avons toujours appliqué une éthique au moins égale, ou sinon supérieure au RGPD dans notre vie associative, bien avant l'existence de celui-ci. Les clients qui ont sollicité Zyzomis pour la réalisation de leur site internet ont toujours été accompagnés pour agir en conformité avec la loi lorsqu'ils devaient utiliser des données personnelles, comme un fichier de prospection par exemple.

Le but du RGPD est de renouer une relation de confiance entre utilisateurs et entreprises du web. En ce qui nous concerne, nous avons toujours appliqué l'adage : "ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse". Et cela commence par le respect de la vie privée de chacun : on interdit aux joueurs d'utiliser leur nom réel ou d'indiquer publiquement leur lieu de vie, on interdit les photos réelles en guise d'avatar, on ne tient pas de "liste de fratrie" comme dans certains jeux où il faut déclarer les personnes partageant la connexion, même temporairement si on reçoit un invité, pour avoir la permission des administrateurs... ce qui est selon nous une atteinte à la vie privée.

Sur Dragonium, la collecte de données est minimale, on se contente de votre adresse e-mail. Le principe de "minimisation" est d'ailleurs recommandé par la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL). Cette adresse permet d'authentifier votre compte. Depuis toujours, les utilisateurs peuvent exercer leur droit d'accès aux données les concernant sur simple demande par e-mail depuis l'adresse liée au compte concerné et nous leur communiquons ces informations de manière claire et lisible. C'est ce que préconise le RGPD et on ne l'a pas attendu pour le faire. On utilise également les adresses IP pour éviter la triche entre personnages ou le vol de compte. En cas de piratage, l'impact sera donc modéré puisque nous n'avons pas de données sensibles (nom, adresse postale, numéro de carte bancaire, données de santé ou politiques par exemple).

Le RGPD insiste sur une clarification des conditions d'utilisation à destination des enfants. Nous avons déjà introduit une petite synthèse de chaque article des CGU du jeu et nous avons ajouté une mention supplémentaire près de la case à cocher, ou une fenêtre de confirmation pour s'assurer que même si l'utilisateur n'a pas tout lu (car qui a vraiment tout lu, à part celui qui les a écrites ?), il est averti de ses droits et obligations.

Mais jusqu'où faut-il aller pour respecter la loi ?

Avec le RGPD, les mineurs doivent avoir le consentement de leurs parents pour créer un compte quelque part. On ne sait pas si la simple case à cocher est suffisante, ou sinon, quelles mesures sont recommandées par le législateur. Ce qui donne l'occasion de faire du zèle plus ou moins honnêtement, au nom de la nouvelle loi ! Microsoft, par exemple, a exigé que tous les comptes de mineurs soient validés par un compte de majeur et nous avons été bien embêtés car le compte Skype dragonium_rpg a pour date de naissance la date d'ouverture de Dragonium, soit un âge de 5 ans. Il y a peu, ce compte a été bloqué subitement sans préavis et nous avons dû créer un compte "adulte" bidon et payer 50 centimes par carte bancaire pour le valider immédiatement, car seul un adulte peut avoir une carte bancaire, et d'après le fonctionnement de Microsoft, un compte enfant ne peut pas avoir comme e-mail celui de ses parents. Il faut que les parents aient un deuxième compte séparé. Nous avons pourtant souvent rencontré des enfants qui se sont inscrits à Dragonium avec l'e-mail de leurs parents car ils n'en possédaient pas eux-mêmes.

Microsoft disait bien qu'on pouvait également valider le compte "adulte" en envoyant une copie de sa pièce d'identité mais laissait sous-entendre que cela prenait beaucoup de temps, face à l'afflux de demandes. Alors ? Payer tout de suite ou être bloqué pendant plusieurs jours ? On a payé, mais ce procédé est malhonnête car Microsoft (qui va curieusement dégager un joli bénéfice à ce trimestre, parions-le) ne permet pas d'affecter la somme payée à du crédit Skype (c'est pourtant le seul usage que nous avons sur ce compte) et précise bien que ces 50 centimes ne seront pas remboursés.

D'ailleurs, quand on doit justifier de son identité en envoyant une copie de sa pièce d'identité comme le demande Microsoft (et comme l'imposait la loi Informatique et Libertés pour se voir communiquer ses données personnelles avant le RGPD), est-ce que ce n'est pas considéré comme une communication volontaire de données personnelles ? La carte d'identité, outre le nom, le sexe et la date de naissance, contient la taille et l'adresse postale de son titulaire. Le passeport contient également la couleur des yeux. Alors puisqu'on envoie de façon volontaire ces données, rien n'interdit Microsoft ou d'autres d'utiliser l'adresse postale pour du marketing ou de la revendre, alors qu'on ne l'a enregistrée soi-même nulle part sur le site en question.

Quand on sait que Facebook a développé un algorithme de reconnaissance faciale, la photo du document d'identité va-t-elle permettre, à notre insu, d'établir une "valeur étalon" morphologique pour chaque utilisateur ? Va-t-on enregistrer la couleur de peau en se basant sur la photographie ou en déduire une ethnie en se basant sur les critères physiques du visage ? Ou plus insidieux encore, va-t-on le déduire sans l'enregistrer, en recalculant à chaque fois donc sans laisser de trace, simplement en appliquant un algorithme sur la photo d'identité qui sera enregistrée dans le dossier de l'utilisateur ?
La taille va-t-elle permettre de déterminer le profil d'une personne ? Exemple : les femmes "hors norme" de moins d'un mètre cinquante ou de plus d'un mètre quatre-vingts peuvent avoir des difficultés sociales, ce sont des proies parfaites pour des publicités ciblées : le nouveau site communautaire ou de rencontre pour grands ou pour petits. Les yeux bleus ou marron peuvent permettre d'affiner le critère de reconnaissance faciale, ou encore, par statistiques, affiner le ciblage : yeux clairs = souvent peau claire = sensibilité = pub pour des produits de beauté à l'index de protection élevé. En somme, l'entité a-t-elle le droit d'exploiter (et revendre) les données contenues sur notre pièce d'identité, requise uniquement pour justifier de son identité ?

D'autre part, en voulant trop bien faire, le législateur a créé de nombreuses zones de flou. Le RGPD stipule que tout utilisateur peut obtenir la communication de ses données personnelles. Les questions qui se posent sont : qu'est-ce qu'une donnée personnelle ? et où s'arrête la limite entre droit des uns et droit des autres ?
• Concrètement, sur Dragonium, est-ce que les propos que l'utilisateur a tenus sur le chat sont des données personnelles ? Publiquement ? Et en chuchotement ? Y compris les chuchotements qu'il a reçus ?
• Est-ce que les messages privés envoyés entre deux utilisateurs sont des données personnelles ? Du moins, les messages qu'un utilisateur a envoyés. Mais quid des messages qu'il a reçus et qui n'émanent donc pas de lui ?
• Est-ce que les propos d'autres personnes qui parlent de cet utilisateur sont des données personnelles de celui-ci et doivent lui être communiquées, ou bien cela relève-t-il de la sphère privée ? (secret de la correspondance)
• Si les messages privés entre deux utilisateurs relèvent du secret de la correspondance, qu'en est-il des messages sur une partie privée du forum ? (réservée à l'administration, par exemple)
• De ce fait, qu'en est-il si ces autres personnes font partie de l'équipe du jeu et parlent de l'utilisateur au sujet d'un comportement litigieux ou du choix d'une sanction par message privé ou sur le forum ? Notez que l'on peut facilement faire une recherche sur le pseudo du personnage pour isoler ces messages, l'informatique permettant de rechercher une chaîne (un nom, par exemple) dans un texte.
• Et si la discussion fait état d'une enquête interne en cours sur l'utilisateur parce qu'il a commis des actes supposément litigieux mais que l'on est encore en train de chercher les preuves ? Faut-il le mettre au courant en lui communiquant ces données avant la fin de l'enquête s'il les demande, au risque de tout compromettre ? Nous avons eu le cas il y a quelques semaines, ce qui a conduit au bannissement d'une petite dizaine de comptes pour avoir, entre autres, approché une joueuse mineure.
• Si cette discussion traite d'un groupe de personnes, faut-il transmettre les messages contenant le pseudo de cet utilisateur en caviardant celui des autres ? Cela devient plus compliqué, techniquement, car ça nécessite une vérification humaine pour savoir ce que l'on doit masquer.
• Et si, dans cette conversation, il est fait référence à cet utilisateur mais sans le citer nommément, cela constitue-t-il une donnée personnelle ? Là, seul un traitement humain permet de savoir, dans le fil de la discussion, si un message parle de quelqu'un ou pas, ce qui représente un travail colossal puisqu'il faudrait relire tous les messages du forum pour, dans le contexte, vérifier si l'on parle de l'utilisateur de façon indirecte.
• Et si l'on parle d'un utilisateur en faisant une faute à son nom ? ("Zizomis" au lieu de Zyzomis) Ou si l'on parle d'un utilisateur en utilisant un surnom ? ("Le drow" ou "Wywyn" au lieu de Yywyn)... L'informatique ne permettra pas de trouver le message incriminé puisqu'il ne contiendra pas exactement le texte recherché. Faut-il encore un relecteur humain ?
• Et que faire face à ceux qui vont, exprès, solliciter un envoi de leurs données plusieurs fois par semaine, dans le cas où la génération de celles-ci est déclenchée par un humain ? La loi n'impose pas de délai entre deux demandes, ce qui peut vite tourner au cauchemar.

Vous voyez que l'on peut aller loin pour chercher la petite bête, mais si l'on veut respecter la loi, ce sont des situations qui ne peuvent rester sans réponse. Zyzomis va donc officiellement contacter la CNIL dans les prochaines semaines pour poser ces questions et obtenir des réponses claires, car nous estimons que ces imprécisions vont nuire non pas aux GAFAM (le RGPD a été créé essentiellement pour leur constituer un garde-fou, à la base), puisqu'ils ont des bardées d'avocats qui auront tôt fait de trouver une parade à cette loi, mais plutôt aux petites structures comme notre association, qui veulent bien faire mais qui n'ont pas les moyens humains pour avoir, dans notre cas, un bénévole relecteur occupé à lire les quelque 23000 messages du forum.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le RGPD, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de l'Union Européenne.

Offre de stage

28/10/2017
Yywyn

Dragonium recherche un stagiaire en développement PHP pour faire vivre et évoluer le jeu. Ce stage avec possibilité de télétravail est accessible à un public handicapé. Pour en savoir plus, consultez https://www.dragonium.net/stage.php

N'hésitez pas à faire circuler le lien à vos amis !

Top départ aux prototypes

21/03/2017
Yywyn

Les premiers prototypes de carte en braille ont été envoyés hier aux testeurs. L'occasion de revenir sur les étapes franchies ces derniers jours.

L'association avait déjà une imprimante braille capable d'imprimer du texte nativement, sans logiciel particulier. Mais pour fabriquer la carte du jeu en relief, il fallait avoir un logiciel de dessin spécial, capable de transcrire les images en points braille. Nous avons contacté CECIAA, revendeur de matériel adapté aux handicaps, pour acquérir une licence de ce logiciel.

Le logiciel est assez facile à prendre en main : rapidement, nous avons pu appréhender les fonctions de base et créer plusieurs pages de tests. D'abord, des symboles tactiles qui serviront à légender la carte, des textures, et puis deux versions de la carte générale de Dragonium. Il s'agit, tant pour les testeurs que pour nous, d'une version temporaire qu'il faudra refaire totalement pour prendre en compte de nouvelles contraintes techniques (reliure) et les commentaires des 6 aveugles volontaires qui serviront de cobayes.

Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme prévu. Nous avons découvert un bug dans le logiciel, empêchant l'impression correcte de certaines zones. Nous l'avons signalé à l'éditeur et nous avons reçu quelques jours après une version corrigée, permettant enfin d'imprimer les deux versions de la carte. C'est assez long à produire : il faut compter pas moins de 7 minutes d'impression par page, soit une avancée de 0,6mm par seconde. Ceci étant fait, les courriers ont été envoyés en cécogramme.

Une demande de devis a été envoyée à un papetier qui fournit déjà l'association pour certains consommables. Cela nous permettra de voir quelle présentation est la meilleure pour les atlas. Faut-il faire 2 gros cahiers de 3 ou 4 cartes ? Faut-il faire 7 cahiers différents avec une carte par cahier ? Le coût en baguette de reliure et en enveloppes sera supérieur si on fait 7 cahiers individuels, car les joueurs pourront demander la carte dont ils ont besoin. Mais on devrait faire des économies si on considère que l'envoi du gros cahier n°1 avec 4 cartes sera inutile à ceux qui essaient Dragonium et arrêtent de jouer au bout de 2 mois sans avoir mis les pieds ailleurs que sur la première carte. L'envoi d'uniquement la première carte (Dragonium) sera probablement suffisant dans un premier temps.

Une fois les tarifs connus, on pourra établir un coût de fabrication précis selon les modèles et proposer des cahiers aux joueurs en fonction de leurs besoins, soit à la carte, soit par cahier. Il sera possible de commander à nouveau un cahier en cas de perte ou de dégradation. Pour éviter les abus, une participation financière sera demandée pour une réédition mais le premier exemplaire sera toujours gratuit.

Pour éviter le gaspillage, nous espérons que les joueurs souhaitant arrêter de jouer renverront leur atlas devenu inutile. Il leur suffira de le déposer dans leur bureau de poste sans l'affranchir. Grâce à l'étiquette "cécogramme" collée sur les cahiers avec l'adresse de l'association, l'envoi circulera gratuitement. Nous remplacerons les pages qui seraient abîmées et le cahier sera envoyé à un autre joueur.

Notre calendrier prévisionnel a été un peu retardé, mais maintenant, la machine est lancée. Prochaine étape : une discussion avec les testeurs pour recueillir leurs suggestions.

C'est Noël grâce à la Fondation de France

22/12/2016
Yywyn

Dragonium est un jeu qui est gratuit et qui n'oblige personne à payer ou à subir de la publicité. Cette volonté d'ouverture au plus grand nombre est malheureusement utopique dans notre monde où tout a un coût. Alors nous avons fait le choix, vertueux mais risqué, de ne nous financer que par des dons. Ce n'est pas nouveau.

Cette année, les dons à Zyzomis, l'association qui a créé et qui gère toujours Dragonium, ont fortement baissé. Il semblerait d'ailleurs que la tendance soit générale. Nous avons donc pour la première fois de l'histoire de l'association (qui fêtera ses 19 ans après-demain) dû demander des subventions pour nous aider dans nos projets. Précisons qu'il n'était question que de subventions pour des projets (sur étude de dossier), pas pour du fonctionnement, le fonctionnement étant financé par vos dons. La chasse aux subventions est toujours longue et fastidieuse. C'est pourquoi, pour nous aider, nous avons fait appel à un stagiaire de l'IUT de Poitiers qui a eu, entre autres tâches, la mission de revoir la comptabilité de l'association depuis l'ouverture de Dragonium, de faire la liste des besoins pour boucler nos projets et de monter le dossier pour nos éventuels futurs partenaires.

C'est ainsi qu'ont été sollicités de nombreux organismes parmi lesquels :
- La région Nouvelle Aquitaine (subvention refusée, pas de budget en cette année de fusion) ;
- La communauté de communes du Civraisien-Charlois, lieu du siège social de Zyzomis (subvention refusée, un jeu n'entre pas dans les critères de financement) ;
- Le député de notre circonscription, monsieur Jean-Michel Clément (budget déjà épuisé) ;
- Le Lions Club (pas de réponse) ;
- Le Rotary Club (pas de réponse) ;
- L'association ADN'Ouest (pas de réponse) ;
- Le Secrétariat d'État chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion (pas de réponse) ;
- L'association ADAPEI 86 (pas de réponse) ;
- L'association UNADEV (pas de réponse)
...et j'en passe, notamment ceux qui ont reçu notre demande uniquement par e-mail ou par l'intermédiaire d'une relation commune (AVH, Association Les yeux grands fermés...).

Nous n'avons pas sollicité la mairie de Saint Pierre d'Exideuil, commune du siège social de Zyzomis, qui nous aide déjà en nous permettant de réaliser tous nos flyers sur leur photocopieur, ce qui représente plus qu'elle ne nous accorderait en subvention si nous devions passer par un imprimeur pour faire la même chose.

Alors que j'étais complètement désespéré, la magie de Noël a finalement opéré. L'un des organismes que nous avons contactés nous a écrit et son courrier est arrivé aujourd'hui même. Il s'agit de la Fondation de France, qui a organisé cette année un appel à projets pour l'accessibilité aux personnes aveugles. En recevant l'enveloppe, j'avais un peu la boule au ventre, craignant un énième refus.

Il n'en fut rien ! La Fondation de France nous a accordé une subvention pour deux de nos projets, dont celui qui est en attente depuis plus d'un an et demi : la cartographie de Dragonium en braille. Enfin, nous allons pouvoir nous doter du logiciel qui permet d'imprimer des graphismes sur l'imprimante braille. S'ensuivra alors une phase de prototypage et de test avec quelques joueurs déficients visuels, avant une publication et un envoi à grande échelle. On va laisser passer les fêtes et on achètera le logiciel d'impression début janvier. Je pense qu'une phase d'un mois et demi pour réaliser les premiers prototypes sera nécessaire, le temps de prendre le logiciel en main. Un mois ensuite pour les retouches en fonction des commentaires des testeurs. Si tout se passe bien, il n'est pas impossible d'envoyer les premiers modèles définitifs au mois de mars-avril.

C'est donc avec un immense plaisir que Dragonium va dorénavant afficher le logo de la Fondation de France sur ses futurs documents de communication :


Zyzomis a également fait le souhait de réduire son impact environnemental. Un serveur propre n'existe pas. Ces bêtes-là sont énergivores. Alors à notre échelle, nous avons pris quelques résolutions. Au lieu d'utiliser des nappes en papier dans les salons et conventions auxquelles nous participons, nous avons investi cette année dans des nappes en plastique épaisses et réutilisables. Le gaspillage de papier est important : parfois les nappes sont à changer chaque jour, pas recyclées et les fins de rouleaux sont elles aussi jetées surtout si elles ont souffert de l'humidité lors du retour. Les nappes en plastique sont donc rentabilisées dès la première année.

Pour 2017, Zyzomis a pris la résolution d'imprimer tous ses dépliants et ses courriers sur du papier recyclé à 80% et de même qualité, à l'exception de ceux en braille qui nécessitent du papier cartonné. L'écologie, c'est bien, tant que ça n'entraîne pas de surcoût pour notre association dont le financement est toujours tendu. Et comme c'est souvent l'aspect financier qui coince, l'organisme de gestion des déchets de notre commune a lancé un appel à projets pour aider au financement d'initiatives conduisant à la réduction des déchets. Nous avons donc candidaté pour la fabrication de gobelets durables en plastique, lesquels seront utilisés sur les salons et lors des rencontres que nous organisons. Il ne manque plus que la bannière à sérigraphier dessus. Certes, la fabrication de gobelets durables aura un coût certain, supérieur à l'utilisation de gobelets jetables, mais l'aide de la SIMER est incitative et nous avons décidé de sauter sur l'occasion. Après un passage devant une commission fin novembre, cette subvention a été acceptée également.

Enfin, pour financer le fonctionnement de Zyzomis, loin d'être couvert par les dons de cette année, l'association a fait 3 jours d'animation dans un centre commercial au mois de décembre. Cela devrait nous permettre d'être à l'équilibre pour 2016, on le saura à la prochaine assemblée générale en janvier.

L'année finit vraiment bien.

Le bingo accessible aux aveugles !

03/09/2014
Dragonium

Cela faisait bien longtemps que nous n'avons pas publié d'article sur notre blog ! Il est temps de renouer avec les bonnes habitudes. D'autant que l'année qui vient de s'écouler a été riche en nouvelles.

En mars dernier, nous avons été invités par l'AVJADV, une association de formations aux auxiliaires de vie pour les déficients visuels. Nous avons passé un moment avec les personnes présentes à leur présenter Dragonium et à répondre à leurs questions. L'un des points qui a attiré l'attention de notre public est l'ingéniosité avec laquelle nous avons mis au point la désormais célèbre "grille Dragonium" en braille. Grille qui fut d'ailleurs tellement photographiée que nous nous sommes engagés à mettre son procédé de fabrication sous licence Creative Commons.

Ainsi fut fait. Lors de la réalisation de la dernière série de grilles, nous avons fait des photos et rédigé un mode d'emploi. Les associations ou les personnes qui désireront reprendre le modèle pourront le faire librement (en citant les crédits, car les bonnes idées circulent très vite ! et un peu de publicité ne nous fait jamais de mal).
On peut alors envisager que des associations créent des stocks de grilles "Dragonium" pour organiser des bingos avec leurs adhérents, ce qui serait vraiment sympa pour que les malvoyants et les "bien-voyants" jouent en même temps ! Un jeu de bingo avec des jetons et des grilles sur papier cartonné, c'est pas bien cher et ça dure longtemps. Avec des grilles "Dragonium" sur plastique en complément, ça permet de faire jouer tout le monde.

Tous les retours d'utilisateurs déficients visuels que nous avons eus sont extrêmement positifs. Facilité d'utilisation, résistance à l'usure et facilité de repérage des points. C'est exactement ce que nous voulions obtenir.
Vous êtes adhérent ou responsable d'association et notre système vous intéresse ? Nous serions heureux que vous l'utilisiez pour permettre aux aveugles d'accéder à un loisir qu'ils méconnaissent. Nous serions même encore plus heureux que vous nous envoyiez un message pour nous le dire, c'est très flatteur de savoir qu'une idée originale fait des heureux. Bien sûr, n'oubliez pas de citer les crédits, c'est la seule contrepartie qui vous permet de reprendre le concept sans payer :)

Voici le lien qui vous conduira au tutoriel imagé pour créer votre grille de bingo "Dragonium".

Merci beaucoup à l'AVJADV de nous avoir reçus et merci également pour la générosité dont cette association a fait preuve.

Page 1 - Aller à la page 1 2 3 4 5 6